• Accueil
  • > Archives pour novembre 2007

Archive pour novembre 2007

L’Ancêtre Programmé Trangénése – Intégrale (Ploy – Malnati – Pagot – Brandi – Di Bernardo)

Mardi 20 novembre 2007

41qmu0lho7lss500.jpg

 Magnifique intégrale que nous offre les humanoides associés pour cette rentrée !!!

Méconnue du grand public, cette série mérite pourtant la plus grande attention. Sortie au début des années 2000, l’ancêtre programmé proposait un scénario alléchant et un concept novateur: 4 séries indépendantes mais liées. En effet, l’histoire du troisième millènaire nous était compté à travers 4 séries (L’ancêtre programmé, Fides, Le silence de la terre et le dieu Païen). Un projet ambitieux qui a connu des émules par la suite avec notamment le cycle des Stryges (Maitre du jeu, Clan des Chimères et le Chant des Stryges).

Cette intégrale est donc une très bonne occasion de se plonger dans ce scénario captivant, d’en apprécier l’ambiance futuriste et de se régaler des dessins des différents dessinateurs. On peut également féliciter les humanos d’avoir su choisir des dessinateurs aussi proche graphiquement. Cette unité graphique nous permet d’apprécier au mieux ce récit ayant pour thème la science et la biotechnologie ! Un régal !

Editeur: Humanoïdes Associés (www.humano.com) / Prix: 49,90 €  / Format: Grand Format 

Copyright de la couverture: © Les Humanoïdes Associés

Le protocole du tueur T.1 (Convard – Falque)

Dimanche 18 novembre 2007

9782723459952g.jpg

Un soir d’avril, Laure Malive se fait assassiner dans son modeste appartement. Cette belle jeune fille est retrouvée avec ses chevilles molestées par quatre tours de cordes. Les enquêteurs pensent immédiatement à ce névropathe recherché par la police pour triple meurtre et qui effectuait ce même cérémonial. A la différence qu’il entourait les chevilles de ses victimes par deux tours de cordes et non quatre. Détail non négligeable, d’autant plus que près du corps de la victime, on a retrouvé un ordinateur portable ouvert sur un mail  du député maire, Jean Lestrade, l’incriminant ? Ce même Jean Lestrade qui vise un poste de ministre…
Tel est le cadre de ce nouveau thriller contemporain signé par les auteurs du Triangle secret, Didier Convard et Denis Falque. Et on ne peut que se réjouir de les retrouver dans une histoire aussi palpitante, riche en surprise et en rebondissement. Didier Convard s’attache ici à nous montrer l’importance que peut avoir le protocole d’un tueur. Cet acte répétitif, véritable cérémonial, exécuté à chaque fois sur la scène du crime se révèle très important pour toute enquête. En effet, le tueur lors de la réalisation de cet acte ne laisse rien au hasard, tout est préparé de manière consciencieuse et millimétrée. Et s’ il y a une différence ne fusse qu’infime, c’est qu’il ne s’agit pas de ce tueur-là ! Les diverses scénarios possibles s’entremêlent alors sur l’hypothèse du tueur de façon très habile tout en gardant une clarté nécessaire à la bonne lecture du récit.

Illustré de manière très sobre et efficace par Denis Falque, on se laisse guider dans ce thriller palpitant, dynamique et tout bonnement intelligent. On pourrait même regretter que « Le protocole du tueur » ne soit qu’un diptyque !

Editeur: Glénat (www.glenatbd.com) / Prix: 9,40 €  / Format: 210 mm x 285 mm / 56 pages Couleurs / Sortie: disponible en librairie

Copyright de la couverture: © Glénat

Il était une fois en France T.1 (Nury – Vallée)

Dimanche 18 novembre 2007

9782723455800g.jpgIl était une fois en France un personnage surnommé « le roi de Paris ». Ce personnage emblématique s’appelait Joseph Joanovici. Dans les années 20, ce jeune ferrailleur juif immigre à Paris chez son oncle à la recherche d’un travail. Au fur et à mesure des années, il arrive à occuper une place de plus en plus importante dans la ville jusqu’à devenir l’un des hommes les plus riches de France pendant l’occupation. Mais celui-ci est sous la menace d’un juge qui ne rêve que d’une seule chose : le faire tomber…
C’est le parcours de cet homme hors du commun, aimé par les uns, détesté par les autres, que nous content avec justesse et exactitude Fabien Nury et Sylvain Vallée. L’ambiguïté sur Joseph Joanovici est parfaitement maintenue de sorte que notre attachement pour lui vacille au fur et à mesure du récit. On le prend pour une victime, éprouvant alors de la compassion pour celui-ci pour finir par le détester  au vue des actes qu’il a commis. Un véritable balancement autour de diverses émotions manié à merveille par Fabien Nury. Ce scénariste a également eu l’intelligence de nous relater les faits sans prendre parti pour l’un ou l’autre des protagonistes. Cette justesse dans la narration est à souligner tant le récit nous semble authentique. L’ambiance est très bien rendue également grâce aux traits de Sylvain Vallée. Les décors du Paris d’entre deux guerres sont absolument remarquables. Quant aux différents personnages, ils sont si typés et dessinés en adéquation avec leurs caractères, qu’on se croirait face à eux.

Une entrée en matière réussie donc pour cette série ambitieuse. Raconter l’histoire d’un personnage comme Joseph Joanovici n’était pas chose aisée. Pourtant, ce pari semble sur la bonne voie tant ce tome 1 est splendide par sa narration et son dessin.

Editeur: Glénat (www.glenatbd.com) / Prix: 13 €  / Format: 240 mm x 320 mm / 56 pages Couleurs / Sortie: disponible en librairie

Copyright de la couverture: © Glénat

Tanatos T.1 (Convard – Delitte)

Dimanche 18 novembre 2007

tanatos110102007124405.jpg

« Machiavélique » pourrait caractériser le nouvelle bande dessinée de Didier Convard (Le Triangle secret, I.N.R.I, Neige, Le protocole du tueur) et Jean-Yves Delitte (Neige, Les nouveaux tsars, Neptune, Brigades des Tigres) : Tanatos.
Derrière ce nom mystérieux à la consonance grecque (Θάνατος en grec ancien est la personnification de la mort) se cache un être maléfique, pernicieux, puissant et extrêmement intelligent. Ce personnage démoniaque entre en scène à Paris, en décembre 1913. A l’aube de la première guerre mondiale, la situation dans la capitale parisienne est des plus tendue. L’opposition fait rage entre les nationalistes et les socialistes, persuadés qu’il est nécessaire de trouver un terrain d’entente pour éviter la guerre. C’est au sortir d’une de ces assemblées, que le député socialiste Lampion se fait kidnapper par le mystérieux Tanatos… Rythme, tension, noirceur sont au rendez-vous dans ce thriller haletant et passionnant. Didier Convard a encore réussi à nous livrer un scénario très bien ficelé dans lequel le mal semble régner en maître.
Ce climat tendu et noir est reproduit de manière extrêmement vivante et dynamique par Jean-Yves Delitte qui n’a pas son pareil pour nous immerger dans un récit avec ses plans rapprochés et son sens de la disposition graphique.

Ce tome 1 est donc une réussite tant l’alchimie entre ces deux auteurs semble parfaite. On attend avec impatience la suite !

Editeur: Glénat (www.glenatbd.com) / Prix: 12,50 €  / Format: 240 mm x 320 mm / 56 pages Couleurs / Sortie: disponible en librairie

Copyright de la couverture: © Glénat