Variante T.1 (Sugimoto Iqura)

feb01.jpg

Un soir, les parents d’Aiko Hôshô, une jeune fille de 15 ans, se font attaquer par un étrange monstre: une chimère. Seule survivante du drame, elle se retrouve le lendemain dans un lit d’hôpital en bonne santé, mais quelque chose a changé… Son bras gauche. En lieu et place d’un bras d’être humain, celui-ci est remplacé par une aberration, véritable prolongement du mal ! Grâce à l’enquêteur Sudo et de l’analyste Kogigawa, elle va découvrir l’origine de ce mal et savoir comment vivre avec ou pas… Sugimoto Iqura nous livre un premier tome de bonne facture nourrit d’un dessin très réaliste. Le découpage est bien pensé, rendant la narration et le rythme de l’action adéquate. Quant à l’histoire, si elle se veut classique, elle reste néanmoins efficace. On s’attache à cette fille totalement perdue et désemparée face à ce qui lui arrive.

On suit donc avec passion l’évolution de ce mal qui s’est installé en elle et on a hâte de voir de quelle manière elle va s’en sortir. Un seinen agréable, sans surprise mais somme toute efficace. Et c’est bien-là, le principal !

Editeur: Glénat (www.glenatbd.com) / Prix: 6,50€ / Format: 130 x 180 mm / 192 pages N&Blc / Sortie: disponible en librairie

Copyright de la couverture: © Glénat

 

Les commentaires sont fermés.