Ultra Heaven T.1 (Keiichi Koike)

feb03.jpg

Imaginez une société où la drogue régnerait en maître. Une société où en une seule injection, vous pouviez accéder à l’humeur qui vous convient. Une société où la drogue, en plus d’être permise, serait encouragée par les publicités et les commerces florissants. Tel est le cadre d’Ultra Heaven, le nouveau manga de Keiki Koike. Dans cette société futuriste, Kad est un consommateur assidu de nombreuses drogues. Habitué à se faire des injections intraveineuses régulières, il a échappé de nombreuses fois à la mort. Osant des mélanges risqués et peu recommandés (comme la Péquille et Peter Pan), il cherche le grand frisson, celui qui pourra littéralement le transcender et l’extasier. C’est à ce moment qu’on lui propose une drogue étrange et inconnue. La drogue, par excellence. L’Ultra Heaven…

Une société légalisant la drogue… Quelle idée délirante ! A l’heure où on se pose beaucoup de questions sur la légalisation de certaines drogues dites faibles, Koike nous livre ici une société où elles sont toutes permises. Délirant principe ! Très créatifs, il a même imaginé des endroits où ce commerce serait permis tel « le passage de la défonce » où on y retrouve le McDrug ou encore Shotteria, des bars où les barmans sont des médecins et des junkies complètement fous ! Si l’entrée en matière est un peu déroutante, on se réjouit de la suite, présenté de manière intelligente et originale. Servi par des dessins réalistes, précis et expressifs, on assiste à un véritable déferlement de visages explosés, entamées et totalement déjantés par l’effet de la drogue. L’auteur a également soigné son découpage, remarquablement dosée et étudiée. Il nous offre une mise en page totalement explosé, défragmenté et osé. Ce découpage intelligent nous permet ainsi de se rendre compte des hallucinations dont sont victimes ces drogués. Cadencé avec des scènes plus classiques, on profite pleinement de la qualité de ce récit.Immersif, hallucinant, expressif et psychédélique, ce premier tome est une pure réussite tant au niveau graphique que scénaristique. Heureusement qu’il ne faudra pas attendre des mois pour lire le tome 2 !

Editeur: Glénat (www.glenatmanga.com) / Prix: 10,55€ / 150 mm x 250 mm/ 192 pages N&Blc / Sortie: disponible en librairie

© Couverture: Glenat

Les commentaires sont fermés.