L’Ultime Chimère T.1 – Le patient 1167 (Bollée – Griffo – Héloret)

lultimechimre.jpg

En l’an 2129 Ap. J.-C., dans l’asile Björn Wirdheim, sur l’île de Gotland, se cache un terrible mystère : celui du patient 1167. Mais pour l’ensemble du personnel travaillant au département psychiatrie, ce patient 1167 n’est qu’un élément transparent, qu’un fou de plus parmi tant d’autres, excepté pour le docteur Ekström, seule médecin femme de l’asile et embauché depuis seulement trois mois par l’institut. Soucieuse d’effectuer son travail avec devoir et humanisme, elle s’intéresse progressivement à ce patient si énigmatique. Taiseux, froid, posé et calme, ce patient semble avoir toute sa tête à l’instar de ces compagnons de cellules. Intriguée, Léna va alors se renseigner sur son passée et découvrir un terrible mystère. En effet, lors de ses recherches, elle découvre que le patient 1167 est en fait, Morgan Shepherd, ancien haut fonctionnaire de l’île d’Harbor, interné le 27 septembre 1967 après avoir été jugé coupable du meurtre de sa femme et ses deux filles à coups de couteau. Cette information provoque la stupeur chez Léa car cela signifie que Morgan Shepherd est interné depuis 162 ans ! Sans ressource, elle fait appel à la fondation Witzler, entreprise fondée par Arthur Witzler, riche milliardaire, pour découvrir les plus grands mystères de l’humanité. Disposant des dernières technologies de pointe, la fondation, au bord de la fermeture, va se lancer dans l’analyse de ce personnage si mystérieux. Accompagné dans ses recherches par Murphy, un archéologue, historien et anthropologue, ils vont tenter de percer le mystère de Shepherd. Et un mystère en amenant un autre, ce chercheur de renom vient également de faire une découverte de premier ordre. En pleine Australie, il a découvert, outre le fossile d’un Gorgosaurus, des peintures murales de dinosaures réalisées par des hommes préhistoriques. Hors, 70millions d’année sséparent les dinosaures des derniers hommes. Les fondements même de la préhistoire sont alors remis en question…

Prévu en 7 tomes, avec des dessinateurs différents pour chaque tome tout en maintenant une unité graphique au niveau des couvertures par Griffo, l’Ultime Chimère est une nouvelle série ambitieuse de science-fiction. Dans ce premier tome dessinée par Griffo, Bollée plante le décor et s’attache à nous décrire la fondation et les différents évènements étranges qui s’y déroulent. Le scénariste d’Apocalypse Mania pose donc les bases d’une saga qui mènera les auteurs à découvrir la flèche de Nemrod, qui aurait même blessé le créateur de l’univers, Dieu. Ambitieux, vous avez dit ambitieux. Cette saga l’est ! Dessiné avec finesse et précision par Griffo, L’Ultime Chimère propose une grande aventure épique qui méritera d’être lue dans son ensemble pour l’apprécier à sa juste valeur, lorsqu’on saura où Bollé veut vraiment en venir. Et gageons que l’avenir nous confirmera que cette Ultime Chimère sera à la hauteur de nos espérances.

Editeur: Glénat (www.glenatbd.com) / Prix: 12,50 € / Format: 240 x 320 mm / 48 pages Coul. / Sortie: disponible en librairie  

Copyright de la couverture: © Glénat  

 

Les commentaires sont fermés.