Spirou et Fantasio par Emile Bravo – Le Journal d’un ingénu

spiroulejournalduningnu.jpg

Après avoir sorti fin de l’année 2007, un troisième one-shot sur les aventures de Spirou et Fantasio dessinée par Tarrin et scénarisée par Yann, voilà que Dupuis nous en sort un quatrième quelques mois plus tard, fort du succès du précédent. Confié cette fois-ci aux mains expertes d’Emile Bravo, auteur notamment des aventures de Jules chez Dargaud, ce nouveau one-shot est disons-le tout de suite somptueux. Depuis quelques années, Dupuis a eu l’idée de développer ces « one-shot » pour relancer sa série Spirou et Fantasio et lui donner une seconde jeunesse par le biais d’auteurs à la fois réputés et imaginatifs, qui se sont réappropriés l’univers de Spirou tout en lui ouvrant différentes perspectives. Dans les trois premiers one-shot, l’aventure était omniprésente et les références à la série mère nombreuses. Mais dans « Le journal d’un ingénu », on ne retrouve ni les méchants atypcase1planche1.jpgiques de la saga ni robot ou autres engins démoniaques destinés  à contrecarrer les plans de nos braves Spirou et Fantasio. Emile Bravo, lui, a préféré retourner à l’essence même de ce personnage. Ce groom, toujours en habit de fonction, sympathique, gentil et attachant, en se posant des questions sur sa vraie nature: Que Spirou désire-t-il ? Quelles sont ses ambitions et perspectives ? A-il connu l’amour? Quelles sont ses convictions politiques et son avis sur la politique actuelle ? Et bien d’autres encore… Tant de questions qui méritaient d’être éclaircies et dont les réponses sont exposées avec brio par le talent et l’audace d’Emile Bravo. On ne pouvait rêver plus bel hommage à Spirou que ce quatrième one-shot au style léger et épuré où souffle un doux parfum de nostalgie nous rappelant nos bandes dessinées d’antan. La bande dessinée qui par son trait et son histoire nous touche et nous fait regretter la fin de l’histoire. Avec « Le Journal d’un ingénu », on fait un bond de 70 ans en arrière pour se retrouver en plein dans les périodes troublées de l’avant-guerre. A Bruxelles, plus précisément au Moustic Hotel, où se déroule une réunion secrète entre Karl Von Glaubitz, premier secrétaire du ministre allemand des affaires étrangères et des représentants polonais en pleine discussion sur le sort de la Pologne. Réunion capitale qui pourrait décider de l’entrée en guerre de l’Allemagne. Officiant comme groom à cet hôtel, Spirou va faire la connaissance d’une charmante domestique dont il va tomber amoureux. Elle va lui faire découvrir la vie, la politique et tant de choses qui vont permettre à ce Spirou, si innocent et naïf d’ouvrir grand les yeux sur le monde. C’est également aux abords de cet hôtel qu’il fera la rencontre du fantasque Fantasio décidé à réaliser le scoop de l’année par l’entremise des informations que Spirou lui donnerait sur les résidents de son hôtel. Intrépide et sûr de lui, il fera tout pour décrocher le scoop de l’année et ce, au détriment de certaines règles qui pourraient avoir de grave conséquence sur l’avenir du pays tout entier…

case7planche2.jpg

« Le journal d’un ingénu » est une petite merveille scénaristique et graphique. Un mélange à la fois harmonieux et audacieux pour un Spirou si naturelle et vrai. Loin des grandes aventures auxquelles nous avaient habitué ces prédécesseurs, on retrouve dans Spirou, le jeune homme, tracassé par son envie d’aider les autres, émerveillé par la découverte de l’ amour et du monde et étonné par sa rencontre atypique avec son nouvel ami farfelu, Fantasio. Petit déjà, nous rêvions tous de poser les questions que Emile Bravo aborde dans ce livre. Vous n’imaginez donc pas le bonheur du lecteur de pouvoir enfin avoir une partie des réponses à ces questions qui étaient secrètement enfouies au fond de notre tête et dont nous n’osions et n’espérions jamais de réponse. Un pur bonheur, un rêve devenu réalité  qui plus est dépasse également nos attentes tant l’émerveillement en lisant ce livre est présent. Avec un final accrocheur et poignant, on en vient à regretter de tourner les dernières pages de cet excellent one-shot. Nous ne pouvons que vous conseillez de vous procurer au plus vite cette petite perle qui fait honneur à la bande dessinée belge et qui valorise haut et fort nos couleurs et notre pays qui en a tant besoin. Un bijou ! 

Voir les deux premières planches:

Spirou et Fantasio
Album : Spirou et Fantasio
Emile Bravo
2 images
Voir l'album

Editeur: Dupuis (www.dupuis.com) / Prix: 13,00 € /72 pages Coul. / Sortie: 02/04/2008

© Couverture et Extrait d’une planche: Spirou et Fantasio par… (Une aventure de) par Bravo.  © Dupuis 2008

Les commentaires sont fermés.