Jojo T.17 – Confisqué ! (André Geerts)

jojo17.jpg

Il existe des objets qui par leur valeur émotionnelle et sentimentale n’ont pas de prix. Des objets qui nous évoquent de bon ou de triste moment et qui constitue des souvenirs impérissables. La montre du papa de Jojo fait partie de ceux-ci. Transmises de père en fils depuis des générations, cette montre symbolise la volonté et l’abnégation dont un des membres de la famille a fait preuve pour lutter et s’affirmer dans le monde du travail.  C’est au tour du Jojo de recevoir cette montre, vieille de cent trente-ans. Fier d’être l’heureux propriétaire de cette montre, Jojo n’hésite pas à l’amener à l’école pour la montrer à tous ces camarades de classes. Mais c’était sans compter sur la vigilance d’Antoine Fronsse, le directeur de l’école, bien décidé à faire régner l’ordre et la discipline dans sa classe où les objets ludiques et futiles n’ont pas sa place…

Dans ce 17ème album,  Jojo se retrouve encore dans le pétrin. Sa montre confisquée, il va tout faire pour la récupérer avec l’aide de Gros Louis. Ces deux-là font la pair et n’en rate pas une pour nous divertir avec leurs idées saugrenues. Une sympathique histoire qui nous replonge dans le monde délicieux et adorable de l’enfance où l’innocence et la gentillesse règne en maître. Une enfance où les rêves et les espoirs sont permis. André Geerts, par l’intermédiaire de Jojo, nous rappelle les délices de l’enfance et à quel point  nous restons de grands enfants.

jojo17f02c1.jpg

Editeur: Dupuis (www.dupuis.com) / Prix: 9,20 € /48 pages Coul. / Sortie: disponible en librairie

© Couverture et Extrait d’une planche: Jojo par Geerts.  © Dupuis 2008

Les commentaires sont fermés.