Archive de la catégorie ‘Glenat’

Uchronies (1) – New Byzance T.1 (CORBEYRAN – CHABBERT)

Vendredi 28 mars 2008

newbyzancecouverture1.jpg

Zacharie Kosinski est un prescient. Par ses rêves, il aide les criminelles par la pensée à ne plus récidiver et à devenir d’honnêtes citoyens. Il leur transmet une situation dans laquelle il effectue leur acte criminel et se font arrêter. Ses rêves, si puissants et homogènes, en deviennent réels, de sorte que les criminelles n’ont plus envie de recommencer de sitôt. Mais être prescient n’est pas faciles tous les jours. Il faut être performant tout le temps. Le droit à l’erreur n’est pas permis. Ils sont contrôlés et testés régulièrement pour éviter toute faille dans le système. Et si un élément s’avère défectueux, on le remplace et on l’élimine car les prescients même si ils ne prédissent pas l’avenir constituent une menace pour l’Utopie Fondamentaliste. Cependant, poursuivre un prescient n’est pas chose aisée surtout quand ceux-ci sont au courant de leur défaillance par leur rêves. C’est le cas de Zacharie. Affaibli depuis un petit moment, il sait que ses heures sont comptées. Il va donc anticiper sa mise à l’écart et s’échapper pour se rendre chez une mystérieuse fille, apparue plusieurs fois dans ses rêves…Elle, seule, semble détenir la clé de son salut. Entre-temps, dans les appartements luxueux de New Byzance, se tient une réunion importante pour Tom, un architecte réputé. Ce soir, il présente à ses financiers et partenaires sa nouvelle maquette du complexe « Utopia », refonte d’un vieux quartier, cadrant parfaitement à l’Utopie fondamentaliste actuelle. Jour de gloire pour cette architecte prétentieux et orgueilleux si dévoré par l’ambition et le pouvoir qu’il en oublie sa femme au détriment de Betty, la meilleure amie de celle-ci…

Articulé autour de 3 séries, Uchronies est la nouvelle saga d’Eric Corbeyran. Auteur notamment de la série des Stryges, Corbeyran reprend ici un concept similaire à celui de sa série phare pour développer son idée à travers 3 séries : New Byzance, New Harlem et New York avec un final qui s’annonce époustouflant. Passionné de science-fiction, d’aventures et d’actions, New Byzance est fait pour vous. Illustré de très belle manière par le dessin réaliste de Chabbert, on s’immerge dans cette société futuriste, ultra hiérarchisé où tout semble sous contrôle. Doté d’une mise en couleur réussie, retranscrivant à merveille l’ambiance d’une cité orientale,  New Byzance va en séduire plus d’un. Avec ce premier tome solide, New Byzance annonce l’essor d’une saga futuriste à succès. Mais ça, seule un prescient pourrait nous le dire…

Editeur: Glénat (www.glenatbd.com) / Prix: 12,50 € / Format: 240 x 320 mm / 48 pages Coul. / Sortie: disponible en librairie  

Copyright de la couverture: © Glénat  

L’Ultime Chimère T.1 – Le patient 1167 (Bollée – Griffo – Héloret)

Vendredi 28 mars 2008

lultimechimre.jpg

En l’an 2129 Ap. J.-C., dans l’asile Björn Wirdheim, sur l’île de Gotland, se cache un terrible mystère : celui du patient 1167. Mais pour l’ensemble du personnel travaillant au département psychiatrie, ce patient 1167 n’est qu’un élément transparent, qu’un fou de plus parmi tant d’autres, excepté pour le docteur Ekström, seule médecin femme de l’asile et embauché depuis seulement trois mois par l’institut. Soucieuse d’effectuer son travail avec devoir et humanisme, elle s’intéresse progressivement à ce patient si énigmatique. Taiseux, froid, posé et calme, ce patient semble avoir toute sa tête à l’instar de ces compagnons de cellules. Intriguée, Léna va alors se renseigner sur son passée et découvrir un terrible mystère. En effet, lors de ses recherches, elle découvre que le patient 1167 est en fait, Morgan Shepherd, ancien haut fonctionnaire de l’île d’Harbor, interné le 27 septembre 1967 après avoir été jugé coupable du meurtre de sa femme et ses deux filles à coups de couteau. Cette information provoque la stupeur chez Léa car cela signifie que Morgan Shepherd est interné depuis 162 ans ! Sans ressource, elle fait appel à la fondation Witzler, entreprise fondée par Arthur Witzler, riche milliardaire, pour découvrir les plus grands mystères de l’humanité. Disposant des dernières technologies de pointe, la fondation, au bord de la fermeture, va se lancer dans l’analyse de ce personnage si mystérieux. Accompagné dans ses recherches par Murphy, un archéologue, historien et anthropologue, ils vont tenter de percer le mystère de Shepherd. Et un mystère en amenant un autre, ce chercheur de renom vient également de faire une découverte de premier ordre. En pleine Australie, il a découvert, outre le fossile d’un Gorgosaurus, des peintures murales de dinosaures réalisées par des hommes préhistoriques. Hors, 70millions d’année sséparent les dinosaures des derniers hommes. Les fondements même de la préhistoire sont alors remis en question…

Prévu en 7 tomes, avec des dessinateurs différents pour chaque tome tout en maintenant une unité graphique au niveau des couvertures par Griffo, l’Ultime Chimère est une nouvelle série ambitieuse de science-fiction. Dans ce premier tome dessinée par Griffo, Bollée plante le décor et s’attache à nous décrire la fondation et les différents évènements étranges qui s’y déroulent. Le scénariste d’Apocalypse Mania pose donc les bases d’une saga qui mènera les auteurs à découvrir la flèche de Nemrod, qui aurait même blessé le créateur de l’univers, Dieu. Ambitieux, vous avez dit ambitieux. Cette saga l’est ! Dessiné avec finesse et précision par Griffo, L’Ultime Chimère propose une grande aventure épique qui méritera d’être lue dans son ensemble pour l’apprécier à sa juste valeur, lorsqu’on saura où Bollé veut vraiment en venir. Et gageons que l’avenir nous confirmera que cette Ultime Chimère sera à la hauteur de nos espérances.

Editeur: Glénat (www.glenatbd.com) / Prix: 12,50 € / Format: 240 x 320 mm / 48 pages Coul. / Sortie: disponible en librairie  

Copyright de la couverture: © Glénat  

 

France de Riga T.2 – La Blanchisserie (Séraphine)

Lundi 24 mars 2008

francedrigat2.jpg

France est une belle jeune fille, élégante et ambitieuse. Décidée à venger la mort de sa mère, elle est engagée à la Blanchisserie tenue par la mystérieuse « grande dame ». Celle-ci la prend sous son aile pourvu qu’elle lui tienne toutes les semaines un compte rendu détaillé des rumeurs des alentours. Petit à petit, France va grimper les étapes avec la bénédiction de la grande dame jusqu’à devenir « Messagère ». Elle va alors se rend compte de ce que représente la Blanchisserie. Derrière cette enseigne, se cache en fait un véritable réseau d’espionnage utilisé dans toute l’Europe. Effectivement, de par leur travail, ils sont d’autant plus à même d’être au courant de la moindre information dans toute l’Europe et de réagir en conséquence. Avec force, vigueur et courage, elle va s’atteler à effectuer ses missions qui les mèneront au quatre coins de l’Europe. Et qui sait aux assassins de sa mère… Avec ce deuxième tome, Séraphine nous prouve encore une fois qu’elle est taillée pour la bande dessinée historique. Son dessin parfaitement en adéquation avec le récit nous balade de pages en pages avec rigueur et justesse. Même si l’entrée en matière s’avère délicate, on s’immerge ensuite dans cette période troublée et comploteuse par l’entremise de France qui n’en finit pas de nous surprendre par son caractère tout en relief et en force. 

Pour plus d’informations sur l’auteur, nous vous invitons à visiter son site web : www.seraphine.be 

Editeur: Glénat (www.glenatbd.com) / Prix: 9,40 € / Format: 215 x 293 mm / 48 Pages Couleurs / Sortie: disponible en librairie  

Copyright de la couverture: © Glénat  

Djinn Djinn T.2 (Ralf König)

Vendredi 25 janvier 2008

9782723460521g.jpgLe voile et le pêché clôture avec succès ce délirant diptyque de Ralf König. Dans ce dernier tome, une vieille théière est offerte à la cour de Charlemagne ! Cette même théière se retrouve quelques années plus tard dans une collocation à Cologne, habitée par deux personnages « haut en couleur », aux caractères si particuliers: Dörte une féministe et Manfred un homosexuel. Mais que cache cette vieille et moche théière ? Un magnifique génie prêt à exhausser monts et merveilles? Et bien non, dans cet album, véritable parodie des « Milles et nuits », on retrouve un homme imposant, très viril et doté d’argument de poids, véritable soldat de l’amour… Pur bonheur que cette nouvelle histoire bourrée d’humour, oscillant tantôt vers l’épopée tantôt vers le comique. La mise en scène et le découpage sont très bien réalisés. On se réjouit de voir les aventures de Manfred et de Dortë. Personnages si attachants et particuliers qu’ils méritent toute notre attention tant ils sont drôles et pittoresques !

De plus, Ralf Konïg aborde ici avec intelligence et aisance des sujets aussi délicat que la religion, l’intégrisme et l’amour. Une réussite ! A noter que le format se révèle très pratique! La forme ainsi que la réalisation de cet album sont particulièrement soigné, ce qui rend la lecture encore plus agréable! 

Editeur: Glénat (www.glenatbd.com) / Prix: 9,90 € / Format: 230 x 160 mm / 176 pages N&Blc / Sortie: disponible en librairie 

Copyright de la couverture: © Glénat 

Les Mystères d’Osiris T.2 (Roels – Charles – Maryse)

Mercredi 16 janvier 2008

9782723458986g.jpgL’Égypte a toujours fasciné le monde entier de par son histoire, ses monuments, ses dynasties de pharaons et ses pyramides. Nous avons pu compter ces dernières années sur la passion d’un homme, Christian Jacq, pour nous conter à travers de nombreux romans les péripéties des différents pharaons ainsi que  du peuple égyptien. Cette ferveur pour le monde antique et l’Égypte a été très vite entendue par l’éditeur Glénat qui a décidé d’adapter ce roman à succès en bande dessinée. Conscient de la difficulté d’adapter un roman en BD, Glénat a pu s’appuyer sur un solide tandem avec Jean-François Charles et Maryse Charles (auteurs notamment d’Indian Dreams chez Casterman) pour rendre cette adaptation la plus réussie possible ! Le tout agrémenté de dessins réalistes et expressifs de Benoit Roels qui collent parfaitement à l’esprit et à la trame historique du récit. Si le découpage se veut parfois audacieux, il n’en reste pas moins très bien réalisé et agréable à lire. Après un très bon premier tome paru en octobre 2006, voilà que sort le tome 2 un an plus tard. Dans ce nouvel opus, nous suivons toujours les aventures d’Iker, notre jeune apprenti scribe, qui associé à Sesostris continue d’essayer de porter secours à un acacia sacré au coeur d’Abydos. Pendant que Sesostris cherche à sauver l’acacia en se rendant à Eléphantine pour vénérer le dieu Osiris, Iker, lui, continue son apprentissage sous la protection de Dame Téchat et devient scribe de la province du Lièvre !

Ce deuxième tome confirme tout  le bien que l’on pensait de la série qui se veut fidèle au roman, très bien illustré et découpé d’une manière très simple et efficace. A noter que cette série est prévue en 8 tomes. 

Editeur: Glénat (www.glenatbd.com) / Prix: 9,40 € / Format: 210 x 285 mm / 48 pages Coul./ Sortie: disponible en librairie 

Copyright de la couverture: © Glénat 

1234